Options fr | €
  • fr

Panier  

Aucun produit

0,00 € Expédition
0,00 € Taxes
0,00 € Total

Commander

 
 

THERESE RAQUIN

Film audio en BINAURAL - Durée 75'

Genre :  GRANDS CLASSIQUES

Avec Jeanne Arènes - Molière de la révélation théâtrale féminine 2014

Maxime le Gall

Odile Roig

Laurent Labat

et Patrick Poivey

Musique originale : Jan to Jun

Ecoutez un extrait

9,90 €

Disponibilité : Disponible

EN SAVOIR PLUS ...

A LA SOURCE DU NATURALISME,
UN FAIT DIVERS QUI TOURNE AU FILM D'HORREUR...

 

“Un jour sur sept, le jeudi soir, la famille Raquin recevait. On allumait une grande lampe dans la salle à manger, et l’on mettait une bouilloire d’eau au feu pour faire du thé. C’était toute une histoire. Cette soirée-là tranchait sur toutes les autres ; elle avait passé dans les habitudes de la famille comme une orgie bourgeoise d’une folle gaieté.
Ce soir-là, on se couchait à onze heures.”

 

Adapté et réalisé par Stéphane Labat


CASTING

 

NARRATEUR

 PATRICK POIVEY

THERESE RAQUIN

 JEANNE ARENES

CAMILLE RAQUIN

 MAXIME LE GALL

MERE RAQUIN

 ODILE ROIG
 LAURENT LAURENT LABAT

 

 

COMMISSAIRE MICHAUD

 Etienne Grebot

Mme PARMENTIER

 Cécile Gérard

GRIVET

 Charles Reale

SUZANNE

 Laure Haulet

MONSIEUR RICHARD

 Daniel Kramer

EMPLOYÉ DE LA MORGUE

 Benoît Lavoisier

OLIVIER

 Alexandre Franchet

DOCTEUR PASCAL

 Thomas Binot

VOIX GENERIQUE

 Sabrina Marchese

 

Non crédités : Hi Han Po, Gil Dieu et Isabelle Labat

 

MUSIQUE / BO

Depuis 10 ans, Jan to Jun s’est révélé comme l’un des meilleurs groupes électro-rock français.
Pour Thérèse Raquin ils nous entraînent dans un registre plus classique (avec des compositions pour violoncelle) et des explosions rock-metal.

 

François Pavan Composition et production
  Guitare et basse
Mi-Yung Pavan Lyrics et chant
Jean-Philippe Feiss  
 Violoncelle
Eric Pifeteau Batterie

 

Pour la scène de la morgue, a été utilisé un chant funéraire Viking. Pour la scène du meurtre, a été utilisée une musique d'Ennio Morricone (UPPM)

 

REALISATION

Adaptation Stéphane Labat
  sur une idée de Joël Jarretie
Réalisation Stéphane Labat
Direction casting
 Philippe Peyran-Lacroix
Ingénieur du son/Monteur son
 Lucas Derode
Graphisme Alexandre Franchet
Script Laure Haulet
Enregistré à
 Romilly-sur-Seine (10)
  forêt de Saint-Germain-en-Laye (78)
  moulin de Sauvage (10)
  au Studio 36 (17e)
 

 aux studios Richer (9e)

Scènes équestres

 Ecuries du vieux château (77)

 

ANECDOTES DE TOURNAGE

Attention, ce qui suit révèle des points importants de l'intrigue.

 

- Lors de l'enregistrement, une scène de ménage entre Thérèse et Laurent a atteint un tel niveau de violence et de réalité que les employés d'un magasin jouxtant le studio d'enregistrement ont voulu appeler la police. Jusqu'à ce qu'on répète la scène à l'identique, et qu'ils se rendent compte qu'il s'agissait d'un film.

- L'enregistrement du meurtre au milieu de la Seine en pleine journée et à coups de rame n'a en revanche inquiété personne.

- L'enregistrement de la voiture à cheval a été réalisé à l'intérieur d'une véritable calèche souvent utilisée au cinema et menée par un professionnel.

- Les musiques au violoncelle de Thérèse Raquin ont été principalement inspirées du groupe Apocalyptica, un quatuor à cordes qui reprenait dans les années 2000 les standards du groupe Metallica. Jean-Philippe Feiss, professeur de violoncelle au conservatoire de Bruxelles, et violoncelliste de Thérèse Raquin s'est révélé avoir été un membre de ce groupe. Coïncidence troublante.

A LA SOURCE DU NATURALISME,
UN FAIT DIVERS QUI TOURNE AU FILM D'HORREUR...

 

“Un jour sur sept, le jeudi soir, la famille Raquin recevait. On allumait une grande lampe dans la salle à manger, et l’on mettait une bouilloire d’eau au feu pour faire du thé. C’était toute une histoire. Cette soirée-là tranchait sur toutes les autres ; elle avait passé dans les habitudes de la famille comme une orgie bourgeoise d’une folle gaieté.
Ce soir-là, on se couchait à onze heures.”

 

Adapté et réalisé par Stéphane Labat


 

NARRATEUR

 PATRICK POIVEY

THERESE RAQUIN

 JEANNE ARENES

CAMILLE RAQUIN

 MAXIME LE GALL

MERE RAQUIN

 ODILE ROIG
 LAURENT LAURENT LABAT

 

 

COMMISSAIRE MICHAUD

 Etienne Grebot

Mme PARMENTIER

 Cécile Gérard

GRIVET

 Charles Reale

SUZANNE

 Laure Haulet

MONSIEUR RICHARD

 Daniel Kramer

EMPLOYÉ DE LA MORGUE

 Benoît Lavoisier

OLIVIER

 Alexandre Franchet

DOCTEUR PASCAL

 Thomas Binot

VOIX GENERIQUE

 Sabrina Marchese

 

Non crédités : Hi Han Po, Gil Dieu et Isabelle Labat

 

Depuis 10 ans, Jan to Jun s’est révélé comme l’un des meilleurs groupes électro-rock français.
Pour Thérèse Raquin ils nous entraînent dans un registre plus classique (avec des compositions pour violoncelle) et des explosions rock-metal.

 

François Pavan Composition et production
  Guitare et basse
Mi-Yung Pavan Lyrics et chant
Jean-Philippe Feiss  
 Violoncelle
Eric Pifeteau Batterie

 

Pour la scène de la morgue, a été utilisé un chant funéraire Viking. Pour la scène du meurtre, a été utilisée une musique d'Ennio Morricone (UPPM)

 

Adaptation Stéphane Labat
  sur une idée de Joël Jarretie
Réalisation Stéphane Labat
Direction casting
 Philippe Peyran-Lacroix
Ingénieur du son/Monteur son
 Lucas Derode
Graphisme Alexandre Franchet
Script Laure Haulet
Enregistré à
 Romilly-sur-Seine (10)
  forêt de Saint-Germain-en-Laye (78)
  moulin de Sauvage (10)
  au Studio 36 (17e)
 

 aux studios Richer (9e)

Scènes équestres

 Ecuries du vieux château (77)

 

Attention, ce qui suit révèle des points importants de l'intrigue.

 

- Lors de l'enregistrement, une scène de ménage entre Thérèse et Laurent a atteint un tel niveau de violence et de réalité que les employés d'un magasin jouxtant le studio d'enregistrement ont voulu appeler la police. Jusqu'à ce qu'on répète la scène à l'identique, et qu'ils se rendent compte qu'il s'agissait d'un film.

- L'enregistrement du meurtre au milieu de la Seine en pleine journée et à coups de rame n'a en revanche inquiété personne.

- L'enregistrement de la voiture à cheval a été réalisé à l'intérieur d'une véritable calèche souvent utilisée au cinema et menée par un professionnel.

- Les musiques au violoncelle de Thérèse Raquin ont été principalement inspirées du groupe Apocalyptica, un quatuor à cordes qui reprenait dans les années 2000 les standards du groupe Metallica. Jean-Philippe Feiss, professeur de violoncelle au conservatoire de Bruxelles, et violoncelliste de Thérèse Raquin s'est révélé avoir été un membre de ce groupe. Coïncidence troublante.

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

THERESE RAQUIN

THERESE RAQUIN

Film audio en BINAURAL - Durée 75'

Genre :  GRANDS CLASSIQUES

Avec Jeanne Arènes - Molière de la révélation théâtrale féminine 2014

Maxime le Gall

Odile Roig

Laurent Labat

et Patrick Poivey

Musique originale : Jan to Jun

Donner votre avis